• Malorie Blackman - Boys don't cry             

    Résumé de l'éditeur: « J’ai fixé Mélanie.Elle n’avait pas 19 ans. Comment avait-elle pu être assez stupide pour tomber enceinte ? Elle n’avait jamais entendu parler de la pilule ?
    -Dante, tu m’écoutes ?
    -Hein ?
    J’essayais encore d’intégrer que Mélanie était mère quand elle a pris une grande inspiration, puis une autre.
    -Dante, c’est toi le père. Emma est ta fille. » 
     

    Dante a 17 ans (et des poussières). Il attend ses résultats d’examens, pour s’inscrire à l’université et réaliser tous ses rêves.
    Il habite avec son père et son frère Adam.
    La mère de deux garçons est décédée quelques années plutôt d’un cancer.
    La sonnette retentit, mais ce n’est pas le facteur qui arrive.
    Mélanie, son ex-copine est là avec une poussette et un bébé.
    Ce bébé, c’est Emma, la fille de Dante.
    Dante n’était pas au courant, Mélanie  étant disparue quelque mois âpres une certaine fête entre lycéens….>
    Ceci dit, Mélanie laisse Emma à Dante et s’en va.

    Etre père à 17 ans, comment faire ? Etre père d’un bébé d’environ 10 mois déjà, dont il n’a jamais soupçonné l’existence. Dante fait face comme il peut, avec l’aide de son père et la complicité qui nait tout de suite entre sa fille et son oncle(Adam).Il renonce à l’université, à ses rêves (mis entre les parenthèses), à sa vie sociale… Il apprend à aimer sa fille, inconditionnellement, comme tous les parents…

    Mais ce roman ne parle pas que de ça.
    IL aborde également de problèmes d’homosexualité (le frère de Dante est gay et sûr de l’être à 16 ans) et de violence…
    Ce n’est pas le sujet principal du livre, mais il est quand même bien présent. En effet les chapitres du livre sont intitulés tour à tour Dante ou Adam, en laissant la place plus importante à Dante.

    On pourrait écrire un roman à part sur Adam et ses problèmes de sexualité, mais là dans ce roman de Malorie Blackman tout prend naturellement sa place, pour constituer la vie d’une famille.  
    A lire absolument.
    Malorie Blackman est déjà l’auteure d’une tétralogie « Entre chiens et loups » ou elle aborde les problèmes de racisme dans une histoire époustouflante. (http://www.editionsmilan.com/63f0c40b/Entre-chiens-et-loups.html)

     

     

                         

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Angel


    Présentation de l’éditeur : « Les anges sont partout : magnifiques, rayonnants, envoutants. Pourquoi  Willow est-elle la seule à s’en méfier ?
    Willow sait qu’elle est différente des autres filles de son âge, et pas seulement parce qu’elle aime réparer les voitures. Willow a un don. Depuis sa naissance, elle peut lire l’avenir des gens et connaitre leurs pensées les plus intimes. Mais elle ignore d’où lui vient cet étrange pouvoir…

    Alex le sait, lui. Il connait son secret. Alex parcourt le monde pour éliminer les anges. Et il a reçu l’ordre de supprimer Willow. Mais le ténébreux jeune homme n’avait pas prévu qu’il tomberait amoureux de sa  victime. »




    Voilà les anges complètement différents de l’idée qu’on pourrait se faire là-dessus.

    Les anges maléfiques, venus sur terre pour se nourrir sur les humains, puisant dans leur énergie vitale. Les anges qui n’ont rien d’angélique.

    Willow s’en méfie,  Alex le beau ténébreux, les tue. 

    Pourquoi Alex a reçu l’ordre de tuer Willow ? Qui est vraiment Willow ?

    Une rencontre explosive entre les deux personnages, une lecture très rythmée, avec des points de vue différents (une fois à la troisième personne, une fois du point de vue de Willow).

    On ne s’ennuie pas avec la course- poursuite effrénée, dans ce roman entre romance et road-movie. 

    Le point négatif : deux personnages principaux qui manquent d’originalité. On se doute tout de suite de l’évolution de leur relation.
    En plus chacun traine derrière lui une histoire familiale, ni très réjouissante ni inédite. Les clichés sont bien là.
    Willow découvre qu’elle est belle (un peu comme Bella dans Twilight), Alex se rend compte qu’il peut être romantique (en plus d’être beau et musclé) …

    « Angel » reste quand même une lecture très divertissante et passionnante.
    J’attends déjà  le deuxième tome annoncé pour 2012, avec peut être un triangle amoureux en prime…(ça aussi on a vu dans Twilight, alors j’ai un peu peur…)

    Video annonce sur You tube (en anglais):


    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires

  • Vous voulez lire un vrai journal d’ado ? Vous vous demandez ce 

    que votre sœur peut bien écrire pendant des heures dans son journal ? Aurore répond à toutes vos questions et nous raconte ce qui se passe dans la tête d’une fille de 13 ans.

    Édité chez l’École des loisirs, « Le journal d’Aurore » est un des rares livres à bénéficier d’une couverture en couleur, illustré ici parSoledad Bravi.

    Ces couvertures décrivent rapidement et clairement le contenu : une histoire acidulée, mignonne et principalement ciblée pour les filles.

    Aurore, c’est une adolescente, qui aime se vautrer dans les miettes de galette quand elle regarde la télé, ses copines Lola et Samira de temps en temps (surtout leurs frères en fait…), mais qui déteste le collège, ses camarades de classe, et se trouve mal aimée et incomprise (c’est une ado…). Comme tous les jeunes de son âge (ou presque), elle est en conflit avec ses parents, s’interroge sur sa sexualité, et déteste ses sœurs (une grande sœur exaspérante et une petite sœur lèche-bottes). Elle est en 3ème et déteste le monde entier. Elle le raconte dans son journal et tout son entourage en prend pour son grade : ses parents, qui évidemment ne comprennent rien ; ses sœurs, qu’elle ne supporte pas ; sa (pourtant) meilleure amie, qui n’est pas toujours sur la même longueur d’ondes qu’elle ; son petit ami, dont elle ne voit pas bien où il veut en venir… on a l’impression d’être dans la peau d’une ado particulièrement fine et teigneuse!

    Bref, c’est jubilatoire…

    C’est drôle, bien écrit, intelligent et subtil .

    Aurore ne manque pas d’inspiration et sa vie d’adolescente est toujours aussi fascinante, ainsi vous pouvez retrouver deux volumes suivants :

     “Toujours fâchée”  (22/03/2007) école des loisirs

     “Rien ne va plus”  (17/09/2009) école des loisirs

    Préparez vous à une bonne partie de rigolade!!! (en tout cas ma fille de 14 ans le lit une dixième fois peut être et elle se marre toujours autant…) Un bon remède pour une maladie courante…”ados- blues ”.

    Un petit supplement:Le "Journal d'Aurore" vient de paraitre en intégrale   

    Le journal d'Aurore - Le journal d'Aurore, L'intégrale


    Biographie et bibliographie de Marie Desplechin ici ou sur le site cultura.com

    Dans le même esprit, retrouvez :

    RENNISON, Louise. Le journal intime de Georgia Nicolson : “Mon nez, mon chat, l’amour et moi” (tome 1). Gallimard, jeunesse, 2002. (Scripto).

    Article déjà publié sur le blog Cultura.






     


    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Vous êtes parent, libraire, bibliothécaire, maîtresse d’école… Le choix des lectures pour les petits vous pose un problème ? Il y a un livre qui vient de paraître et qui va vous aider dans vos choix.
    LE livre qui va vous guider, qui va vous donner des idées. Le voici:

    Je cherche un livre pour un enfant, le guide des livres pour enfants, de la naissance à 7 ans, de Sophie Van der Linden. Coédition Gallimard Jeunesse et Éditions De Facto

    Présentation de l’éditeur :
    Je cherche un livre pour un enfant est un ouvrage conçu pour accompagner dans ce choix les parents, les grands-parents, les professionnels et toutes les personnes convaincues de  l’importance de la lecture, en leur offrant des repères et une meilleure connaissance de la littérature pour la jeunesse.

    De présentation claire et attractive, ce guide propose une large sélection parmi les meilleurs livres pour enfants, classés par âges, par thèmes (des livres pour aider à apprendre, pour lire  une histoire le soir, pour rire ou pour répondre aux grandes questions) et par types de livres (séries, contes, livres-disques).Conseils de lecture, portraits d’auteurs et de lecteurs, présentations des maisons d’édition, ou encore choix de livres à offrir, complètent l’ouvrage :- 550 références sélectionnées pour leur qualité et leur grande adaptation au public enfantin dans l’ensemble de la production disponible.- Un guide qui part des préoccupations des parents et prescripteurs : quel livre proposer à un enfant de tel âge ? Quel livre pour un cadeau ? Quelle série choisir ? Comment évoquer de la mort par le biais d’un livre ? Je voudrais un livre calme pour le soir ?- Un guide qui offre bien plus que des sélections : des conseils sur la lecture des enfants, des éclairages critiques, un historique, des présentations d’éditeurs. Autant de repères pour se forger sa propre culture de la littérature pour la jeunesse.”

    Pour moi, en tant que responsable d’un rayon jeunesse dans une librairie, ce livre est devenu indispensable tout de suite, un ami fidèle qui va m’accompagner dans ce que j’essaie de faire depuis 5 ans :
    RENDRE LES ENFANTS HEUREUX .

    Voici une petite sélection des pages intérieures :

    © Editions De Facto – Gallimard Jeunesse

    Sophie Van der Linden est une spécialiste de l’album bien connue des professionnels, notamment pour son ouvrage Claude Ponti (2000, éditions Etre, Prix de la Critique 2001) et Lire l’album (2006, L’Atelier du Poisson soluble). Elle a aussi écrit de nombreux articles dans des revues ou des ouvrages collectifs, formé des centaines de bibliothécaires, enseignants ou étudiants et participé à de nombreux colloques. Elle a dirigé l’Institut International Charles Perrault de 2004 à 2008 et fut membre, dans cette même période, de la Commission Jeunesse du Centre National du Livre.

    (Article déjà publié sur le blog Cultura)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Ce livre est pour tout le monde. Pour ceux qui aiment les livres (et ceux qui “lezadorent”) et pour ceux qui ne les aiment pas (et ceux qui ne peuvent pas les voir en peinture…).
    L’auteure de ce livre est (avis complètement personnel, émis suite à l’échange de deux mails et la visite de son blog) une personne complètement loufoque avec un sens de l’humour inouï et des propos totalement hilarants.



    Premier extrait de ce livre qui m’a fait aimer ce qu’elle fait :
    “Tu n’es pas obligé de lire les livres qui plaisent à tout le monde, tu dois trouver ceux qui te plaisent à toi, parce que tu es unique au monde…”

    Deuxième extrait de ce livre qui m’a fait aimer ce qu’elle fait:

    Parfois, un livre peut devenir une lampe, qui éclaire les questions que tu te poses, te fait comprendre l’existence et progresser. “

    Les phrases que je viens de citer ne sont pas drôles, elles sont surtout vraies. Pour découvrir celles qui disent vraiment n’importe quoi il va falloir regarder ce livre . LE livre qui est destiné aux enfants mais aussi aux parents (message crypté : Laissez vos enfants choisir ce qu’ils veulent lire).
    Un petit aperçu quand même (extraits du site de l’auteur) :




    Et voilà ce qu’elle en dit Françoize:
    “J’ écris des livres parce que J’ADORE les livres, ça paraît bête mais c’est aussi simple que ça ! Avant l’ écriture, je travaillais dans la mode. Le livre qui vient de sortir chez Nathan est mon 8ème ouvrage. Les 3 premiers étaient destinés aux adultes et là je suis dans ma phase enfants. J’ai 4 enfants et mon occupation principale est de leur transmettre l’humour, la poésie, la curiosité et une sorte de vision un peu personnelle et décalée du monde dans lequel nous vivons et bien sûr l’amour des livres ! Mon autre envie est de tenter de parler de choses qui me tiennent à coeur aux enfants que je ne connais pas, à travers mes livres, comme je parle à mes propres enfants dans la vraie vie : avec amour, tendresse mais aussi parfois en leur secouant les puces !”

    Si vous lisez ce livre avec attention, vous vous découvrirez plein de raisons  qui transforment la lecture en grande aventure, et si après vous n’aimez toujours pas lire… ce n’est pas grave, personne n’y est obligé.
    Le plus important c’est de rester soi même.

    Si vous voulez découvrir un peu plus d’infos sur Françoize Boucher allez sur son blog > http://minuscule-exposition.com.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Rico et Oscar - Tome 1 - Mystère et RigatoniPrésentation de l’éditeur: 
    “Tout a commencé par la nouille que Rico a trouvée au pied de son immeuble.
    Une rigatoni, sans doute. Son enquête a hélas vite tourné court car l’un des habitants interrogés l’a tout simplement avalée avant de le flanquer dehors. Il faut dire que Rico est un enfant  «maldoué». Mais il a un don étonnant pour remarquer les choses que personne ne voit. Comme les ombres qui semblent se mouvoir la nuit dans l’immeuble d’en face et qui lui fichent  drôlement la frousse. Et il a une autre raison de frissonner: depuis trois mois, Mister 2000, un kidnappeur d’enfants, tient Berlin en haleine.
    Rico fait alors la connaissance d’Oscar, un garçon surdoué mais aussi très angoissé, qui devient son premier ami. Sauf que le jour où il a promis de venir chez lui, il lui fait faux bond. Lorsque  Rico découvre qu’Oscar n’est autre que la sixième victime du kidnappeur, il décide d’affronter le monde pour tenter de le retrouver et percer enfin le mystère de la nouille trouvée.”

    Rico et Oscar est une histoire d’amitié pas comme les autres. Rico est un garçon “maldoué”(c’est lui qui le dit). Oscar est un surdoué. Tous les deux ont des problèmes d’adaptations dans la société. Rico a quelques problèmes avec le monde qui l’entoure : Il comprend certaines choses de travers, certaines pas du tout. Oscar comprend beaucoup de choses mais il est rongé par des craintes propres à un adulte.
    Autour de nos deux héros gravitent des personnages secondaires qui forment une amusante galerie de portraits, de l’ermite à la voisine bienveillante. Des personnes qui nous acceptent tel que nous sommes, sans aucunes réserves.

    Faire connaissance de ces deux garçons vous permettra d’avoir un regard différent sur les enfants “différents”. Peu importe de quel coté se trouve la main droite ! L’important c’est montrer aux enfants que les choses que nous trouvons difficiles peuvent devenir légères, à condition de faire quelques efforts…
    Les enfants y arrivent très bien !!!

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires