• "Never Sky"« Never Sky », Veronica Rossi, éditions Nathan, septembre 2012. Traduction ; Jean-Noël Chatain.

    Résumé de l’éditeur : « Depuis que le ciel s'est chargé d'éther les Hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée!
    Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Éther.
    Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a d'autre choix que de lui proposer un marché... qui va bouleverser leur vie à jamais. »

     Aria ne connait rien de la vie en dehors de la Capsule. Elle sait que la vie y est dangereuse, que les Sédentaires n’y survivent pas longtemps, terrassés par la faim, l’éther et les « sauvages ».
    Et pourtant, elle connaitra ce  monde hostile et dur, abandonnant les mondes virtuels dont elle avait l’habitude.
    Pas vraiment de son propre gré.  Bannie, suite à une malheureuse coïncidence, abandonnée au milieu de nulle part, Aria va faire une rencontre qui bouleversera sa vie.
    Perry est un « sauvage », vivant dans une tribu qui se bat continuellement contre la faim, les tempêtes d’éther et les maladies.
     Un jour il va sauver une sédentaire d’une mort certaine. Il va la rencontrer à nouveau, sur son terrain.
    Elle s’appellera Aria…
    Une rencontre improbable, née de désespoir et du hasard…
    Une rencontre houleuse, avec deux caractères forts et entiers.
    Une rencontre qui aboutira à une sorte de marché, une trêve silencieuse, une amitié naissante.
    Un roman qui m’a envouté tout de suite, une dystopie au décor original et sauvage, un roman coloré en bleu électrique par ses tempêtes d’éther et par ses personnages, bien dessinés et pleins de surprises.
    Une fois de plus je me dis que la traduction y est pour beaucoup. Le traducteur est celui qui m’a envouté déjà lors de lecture d «Insaisissable » (Jean- Noël Chatain).
    Les phrases qui s’enchainent à merveille, les mots bien choisis et qui touchent à chaque phrase, qui font monter l’émotion au fil de la lecture…
    Un livre bien écrit, c’est super, mais pour ceux qui ne lisent pas les VO, la traduction est primordiale !
    Un roman magique et bouleversant ! 
    Deux autres avis sur ce livre: chez Sophie herisson  et chez Kik.

     

     

      

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • "Holden, mon frère"« Holden, mon frère », Fanny Chiarello, éditions école des loisirs, collection Medium

    Présentation de l’éditeur : « Lorsqu’il pousse la porte de la bibliothèque municipale pour la première fois, Kévin Pouchin espère y trouver un peu de chaleur. Il ne demande rien d’autre. Et surtout pas un livre qui le ferait passer aux yeux de son père et des petites frappes du collège pour une chochotte ou un traître à sa famille ! Mais il est déjà trop tard. Kévin Pouchin vient de changer de trajectoire et de basculer dans le camp honni des binoclards. À la bibliothèque, il croise Laurie, la première de la classe de troisième D, ainsi qu’Irène, une mamie volcanique bien décidée à œuvrer pour « l’élévation spirituelle » de son nouveau protégé. Grâce à ses singulières alliées, Kévin va lire en cachette le premier vrai livre de sa vie : L’Attrape-cœurs. Le roman n’est pas aussi nunuche que son titre le laisse penser et son héros, Holden, lui ressemble comme un frère… »

    Kévin n’a pas choisi sa famille…
    Une famille de quatre enfants, un HLM, un père qui se fait la malle régulièrement pour un temps indéfini.
    Au collège il rase les murs, pour éviter des gros durs de la classe et fait tout pour ne pas se faire remarquer.
    Au début de cette histoire, le père de Kévin a disparu une fois de plus et sa mère n’assume pas vraiment la présence de quatre gamins dans l’appartement, surtout que voilà les vacances et donc pas d’école
    . Kévin erre dans les rues et choisi d’entrer à la bibliothèque municipale, un endroit chaud, douillet et silencieux surtout.
    Etonné qu’on ne le jette pas dehors, écrasé un peu par l’ambiance, Kévin choisit ses lectures au hasard…un manga, une BD des Schtroumpfs (cachée dans une revue sur les motos).
    Sa vie va basculer à cause de Laurie (la première de la classe à couettes) et mamie Irène, une ancienne bibliothécaire qui se trouvait là avec son caractère bien trempé.
    C’est Irène qui va le remarquer, l’inviter chez elle (enfin, chez sa fille…) et discuter avec lui. 
    Grace à Irène, Kévin lira son premier roman « L’attrape cœur » et découvrira la joie de la  lecture.
    Plein de choses se passent dans ce roman, plein de sujets sont abordés en filigrane…Les personnes âgées, les relations au collège, maltraitance, petite délinquance, premiers amours aussi…
    Tout ça sert de fond qui met en valeur l’éveil de Kévin à la lecture.
    Tout doucement, certes, mais inévitablement. Il prend gout aux mots qu’il ne connaissait pas avant.
    Ce Kévin qui ne savait pas bien s’exprimer, prend gout à la rédaction des textes qui vont remuer un peu la classe de troisième, et même son père (un exploit, vu que la seule lecture disponible chez les Pouchain c’est sont les dépliants publicitaires !)
    L’écriture de Fanny Chiarello m’a plu énormément. Drôle, incisive, juste dans le choix des mots.
    Une vraie réussite.
    Je pourrais ajouter encore pas mal des réflexions sur ce que j’ai trouvé dans ce roman… mais si je le fais, je vais raconter toute histoire, alors j’arrête là !
    Un petit mot de la fin : « (…) ces mots que j’ai pris goût à enfiler me donnent un réel pouvoir, ils trouvent un écho dans le monde qui m’entoure. (…) Quant à moi, je peux être qui je choisis d’être. »
    Un vrai hymne à la lecture !!! Je ne peux que dire bravo et merci pour ce roman !

        

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • « Le Tourneur de page », tome 2- « Vers l’inconnu », Muriel Zürcher, éditions Eveil et découvertes.

     Résumé de l’éditeur : « Partager la vie des Abominables, traverser les Terres Inconnues, s'opposer aux projets du peuple... Alkan, Tahar et Artelune affrontent tous les dangers. Les fugitifs croient ainsi échapper aux griffes d'Iriulnik. Ils se trompent car leur mission les rattrape. L'accomplir ou mourir, voilà leur destinée. »
    Le premier volume de cette saga m’a déjà enchanté. (La chronique ICI)
    J’attendais cette suite avec l’impatience. J’attendais des nouvelles de mes nouveaux amis littéraires : Alkan, Tahar, Artelune…pour citer juste ceux là.
    L’aventure continue après leur évasion de Bulhavre, le chemin difficile, marqué par l’exode du village vers une destination presque inconnue, par l’absence des êtres chers…partis avec les villageois où retenus par LA tourneuse alpha, Iriulnik.
    Plein de surprises dans ce deuxième volume. 
    Par les moments on oublie le décor « dystopie » pour se plonger tout simplement dans l’aventure. 
    On suit ces enfants-ados dans leur mission, quasiment sans se poser des questions.
    On survit avec eux, on souffre, on a envie de les protéger… Sauf que….ils se débrouillent sacrement bien sans nous. 
    Pour survivre, retrouver la famille … On les voit grandir et mûrir aussi, avec les premiers battements de coeur et les premiers doutes...
    En même temps, on suit le remue ménage à Bulhavre pour retrouver Alkan, le principal fugitif. Les tourneurs sont à l’affut d’un indice et Iriulnik a imaginé un plan machiavélique pour le capturer ou le tuer.
    Qui va gagner ? Et Iriulnik, elle-même, quel secret cache t’elle ?
    Impossible de vous en raconter plus, sans dévoiler ce qui c’est passé dans la première partie.
    Lisez ce roman, il vous envoutera, jusqu’à la fin…et vous demanderez la suite… qui n’arrivera pas avant octobre 2013, j’attends, avec l’impatience…de maintenant !

    Sinon une chronique sur le premier tome est également sur le blog "La mare aux mots". Et c'est  également que Muriel Zürcher repond à quelques questions.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • "New Victoria""New Victoria", Lia Habel, Castelmore, août 2012
    Résumé de l’éditeur : « Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants... comme sur les morts. »

     Un  roman très curieux et original, passionnant et lassant par les moments, rythmé et lent à la fois, crédible et incroyable… En plus en parcourant les sites et les avis, on se mélange entre la dystopie et steampunk…  
    Moi, je dirai plutôt la dystopie, bref…
    J’ai aimé le mélange du futur (numérique, technologie) et du passé, avec ses belles robes, ombrelles et traditions.
    J’ai aimé la construction du roman, à plusieurs voix, qui apporte des points de vue différents.
    J’ai aimé les personnages bien dessinés, énergiques, aussi bien les bons que les méchants.
    J’ai aimé l’action et les retournements imprévisibles.

     Je n’ai pas aimé la romance, très « la belle et la bête », avec une jolie fille, un beau ( !) zombie, la peur et la méfiance qui se transforme en sentiment très fort et la confiance absolue, peu de temps après.
    Je n’ai pas aimé les incohérences qui surgissent des temps à autre.
    Si ce roman était médiocre, ceci ne m’aurait pas dérangé, mais comme ce n’est pas le cas… (Un petit exemple : à la fin du roman je ne sais toujours pas si les zombies respirent ou pas… ça change d’un chapitre à l’autre !).
    Je n’ai pas aimé la fin non plus, à cause d’une phrase plutôt ridicule qui m’a tout gâché, une fois que j’ai accepté cette histoire d’amour impossible…
    Un bilan mitigé donc, pour un roman qui a tout pour captiver son public.
    Voyons ce que la suite nous apporte…

    Ce roman à été édité également aux éditions Bragelonne. Meme texte, couverture differente qui vise surement un public plus "adulte":

    "New Victoria"

      

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • La semaine du gout, c’est maintenant !
    Quoi de plus plaisant, que de faire découvrir aux enfants la bonne cuisine. Pas besoin de recettes compliquées et difficiles à réaliser. Des petits plats simples et bien présentés raviront surement tous les petits.
    Il y a une collection des livres de cuisine à faire avec les enfants (il y en a plein, mais celle ci, je la trouve exceptionnelle !).
    Cette collection c’est 100% excellent, éditions Bayard.
    Présentée sous forme d’un chevalet, facile à poser dans la cuisine et remplie des recettes pour tous les gouts.

    Quatre titres ont parus dans cette collection:

     100 % excellent !!! « 100% excellent », dont le succès ne faiblit pas d’une année à l’autre. Parution en 1999.  Vous y trouverez les entrées, les plats et les desserts. Complet et facile à réaliser. Une petite merveille !

    Résumé de l’éditeur : « Un livre de 120 recettes originales signées Astrapi, délicieusement faciles à réaliser, avec des ingrédients simples. Un livre-chevalet de recettes sucrées et salées composé en trois parties : les entrées, les plats et les desserts : Les tartinosaures, la quiche sans pâte, la salade corse, les tomates farcies, le poulet Yassa, le gratin de poisson, les lasagnes, le clafoutis poires-chocolat, la charlotte à l'ananas, le feuilleté aux fraises, le crumble aux pommes… quel délice !Des recettes drôles et simples pour apprendre, en s'amusant, à manger de tout (les enfants vont enfin se réconcilier avec les légumes !). »

    100 % excellent !!! « 100% excellent-chocolat », parution 2007, pour les inconditionnels du chocolat, bien sûr ! (ah, la gourmandise...)

     

     

     

    100 % excellent !!!

    « 100% excellent-100% régional », parution 2009, avec des recettes qui mettent à l’honneur plusieurs régions de France.

     

     

     

      

    100 % excellent !!! « 100% excellent- goûters » un nouveau titre dans la collection!
    Résumé de l’éditeur : « 4 heures : c'est l'heure du goûter ! Le moment préféré des enfants et celui des parents qui se souviennent avec bonheur de leur enfance. Voici plein de recettes sucrées pour se régaler : biscuits, petits et gros gâteaux, bonbons et douceurs, il y en a pour tous les goûts. Indispensable pour les gourmands : petits et grands ! »

    Le plus du petit nouveau : les pages plastifiées, qui vont résister certainement à un petit accident de cuisine. (Ne les mettez pas sous le robinet, quand même…). Des recettes tout en couleurs avec des gouters superbement présentés. Un vrai régal pour les yeux. Il suffit d’essayer de cuisiner maintenant.

    Un petit plus: Dans chaque livre il y a des accessoires qui facilitent la réalisation des recettes, des barquettes en carton à monter, des pochoirs pour décorer etc. 
    Allez, à vos tabliers les marmots !

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Joyeux Anniversaire!!!- Concours!Il y a exactement un an, j’ai décidé de créer ce blog pour partager mes lectures.
    Je n’avais aucune idée sur la façon de m’y prendre.
    Petit à petit, j’ai pris un peu d’assurance et maintenant il y a  des personnes qui viennent régulièrement sur le blog et qui laissent des commentaires.
    Merci à tous ceux qui reviennent de temps en temps et à ceux qui sont venus juste une fois pour jeter un coup d’œil !
    Pour fêter cette première année et ses 20 000 visiteurs (environ), je vous propose de gagner un de trois livres proposés.
    Il y aura trois gagnants (un pour chaque titre), et comme pour le premier concours, c’est le tirage au sort qui décidera.
    Pour participer, c’est simple. Laissez un commentaire en bas de cet article, avec le choix du titre que vous souhaitez de gagner et une petite explication, pourquoi ce livre là et pas un autre.
    Vous avez 15 jours pour participer (la fin 25 octobre).
    Réservé à la France et la Belgique (pour la simple raison du coût d’envoi).
    Voici les livres à gagner :

    Joyeux Anniversaire!!!- Concours!

     

     

     Joyeux Anniversaire!!!- Concours!Joyeux Anniversaire!!!- Concours!

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les resultats seront annoncé ici, en bas de cet article et sur ma page Facebook.
     Bonne chance et encore merci à vous tous!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires