• "Le faire ou mourir" Claire Lise Marguier

    "Le faire ou mourir" Claire Lise Marguier« Vus de l'extérieur, ils faisaient plutôt peur, ceux de la bande à Samy, avec leurs coupes de cheveux étranges, leurs vêtements noirs, leurs piercings... Mais le jour où les skateurs s'en sont pris au nouveau du collège, Dam, avec son physique de frite molle, c'est Samy qui s'est interposé et lui a sauvé la mise. Et c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés et que l'histoire a commencé. Samy a essuyé le sang qui coulait de la tempe de Dam, avec sa manche noire. C'était la première fois que quelqu'un le touchait avec autant de douceur... » 

    Damien est un ado très ordinaire. Même moins qu’ordinaire puisqu’il se fait tabasser dans la cour de récré depuis sa maternelle. Trop sensible, intelligent, mais sans le soutient de sa famille, où sa grande sœur passe en priorité. Discret et chialeur pour un rien, Damien fait son chemin en accusant les coups et l’incompréhension de sa famille.

    Jusqu’au jour ou Samy prend sa défense face à la bande des scateurs, le relève, et essuie ses larmes et son sang avec son polo.

    A partir de ce moment là, Damien (Dam) va se lier d’amitié avec cette groupe des gothiques, changer ses habitudes vestimentaires (toujours aussi discrètement envers sa famille), et surtout développer une relation ambigüe avec Samy.Une amitié teinté d’homosexualité va voir le jour, due surtout au fait que Samy est la seule personne depuis longtemps qui a consacré un peu de temps à Dam. Samy est lumineux, sincère, heureux et bien dans sa peau.
    Des aléas de l’adolescence, direz-vous.
    Cette description paradisiaque ne prend pas en compte la famille de Damien, et surtout son père qui va tout faire pour empêcher son fils de s’émanciper, de déplier un peu ses ailes d’adolescent. Les gothiques le dérangent, et l’amitié de son fils avec Samy encore plus.Il ne va pas y aller de main morte, le papa : suppression de portable, des sorties, accompagnement jusqu’à  l’école…Pendant ce temps là, Damien essaie de faire avec, de survivre, de s’échapper de temps en temps, en canalisant sa rage en se scarifiant.La situation va empirer de jour en jour, jusqu’au point de non retour, et là, l’auteure du livre nous propose deux fins différentes.
    Un gros coup de poing dans la gueule qui invite tout le monde à la réflexion.
    Oui tout le monde, car il n’y a pas qu’un seul fautif dans cette histoire.
    La famille, les copains, les profs…tout ce petit monde à échoué dans le cas de Damien.
    Tout ce monde devrait réfléchir sur la question de surveillance, de tolérance, et j’en passe.
    Un roman court, narré à la première personne, quasiment pas de dialogues, mais quelle puissance !

    Je serais passé à cote de ce roman sans les avis enthousiastes que j’ai vu sur les blogs de littérature jeunesse (surtout celui-ci :) http://unboutdailleurs.eklablog.com/le-faire-ou-mourir-de-claire-lise-marguier-a23355231

    Un roman à découvrir absolument !

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

    « "Suzette" Quentin GrébanLe nouveau livre de Françoise Boucher »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Dorota Profil de Dorota
    Dimanche 3 Mars 2013 à 11:40

    Merci à toi! 

    Si tu pleures en lisant, c'est que le livre t'a vraiment touché! Et ça, c'est chouette!

    2
    moitoileo
    Samedi 2 Mars 2013 à 19:06

    Une amie m'as prétée ce livre il y a peut, habituellement je suis pas vraiman du genre à rentrer dans un livre ou encore moin vouloir le lire plusieurs fois!

    Sérieusement, moi, j'ai adorée! L'histoire, ce sur quoi ça porté, l'humeur qu'on ressanter ect....

    J'adore, mais sérieusement j'étée un peut trop dedan hahaha, pleurer en lisant c'est vraiman pas évident

    merci d'avoir lu ce commentaire

    Moitoileo

    1
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:36
    Un bout d'ailleurs

    Je suis ravie de t'avoir donnée envie et surtout que tu aimes !
    Ce roman est une vraie claque, on en prend plein la gueule et on n'en ressort pas indemne.
    Je te souhaite de donner envie à d'autres de découvrir ce petit roman par la taille mais grand par l'émotion. :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :