• "Trackers" Patrick Carman

    "Trackers" Patrick Carman"Trackers"; Patrick Carman; Bayard jeunesse; septembre 2012 
    Présentation de l’éditeur :
    « UN RAPPORT DE POLICE. DES VIDÉOS SÉCURISÉES. DES CODES À DECRYPTER. Adam Henderson est un petit génie de l’informatique. Depuis l’âge de 8 ans, il passe sa vie enfermé dans le Caveau, une pièce que son père a aménagée pour lui au fond de sa boutique. Le garçon y répare les ordinateurs et disques durs les plus récalcitrants, il y invente des logiciels et des pare-feux d’une incroyable efficacité, mais aussi des gadgets de haute technologie. Son rêve : devenir le nouveau Bill Gates. Un jour, il rencontre ses premiers amis : Finn, un mordu de skateboard, Lewis et Emily, des geeks, comme lui. Ensemble, ils fondent le groupe des Trackers. Leur objectif : tester les inventions d’Adam en détectant les failles de sécurité sur Internet et dans des lieux protégés. Mais les prouesses du garçon ne passent pas inaperçues sur la Toile, et bientôt le piège se referme, obligeant Adam à raconter son histoire… dans les bureaux de la police. Dans l’ère numérique, tout le monde laisse des traces. Méfiez-vous de ceux qui les suivent. »
    C’est dans les bureaux de la police qu’on rencontre Adam pour la première fois. Une enquête est en cours.
    On suit son histoire, on regarde les vidéos…
    Tout le temps il est question d’une affaire du siècle, d’un piège, des vies qui seraient en danger…
    A la fin, on n’a toujours rien vu venir de special !
    Un premier volume d’une série qui met en place les pions, et c’est tout…
    Pour ceux qui ont suivi le « Skeleton Creek » se sera que du réchauffé avec une thématique différente.
    Pour ceux qui découvrent le concept avec l’interactivité, les vidéos, et le site dédié, une sympathique découverte.
    J’ai beaucoup aimé le « Skeleton Creek », pour sa formule novatrice, j’ai lu vite fait les « Trackers », on jetant un coup d’œil sur les vidéos (en plus ils sont décrits en détails à la fin du livre…).
    Lecture dynamique, action sans un temps mort. Patrick Carman sait comment retenir ses lecteurs.
    Mais…Skeleton Creek, maintenant Trackers, on se lasse et on n’attend plus la suite…en tout cas, moi, j’ai mon compte.  

     

     

     

    « Dicodorus AnastasiusSous le signe du scorpion »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Dorota Profil de Dorota
    Vendredi 27 Juillet 2012 à 15:28

    Oui, après c'est vraiment du déjà vu...

    3
    Vendredi 27 Juillet 2012 à 12:46

    Pareil, il me tentait mais je préfère m'en tenir à Skeleton Creek :/

    2
    Dorota Profil de Dorota
    Mardi 17 Juillet 2012 à 12:37

    Eh oui, un grand bof...

    1
    Mardi 17 Juillet 2012 à 12:26
    Radicale

    Même auteur, même principe que Skeleton Creek, ça ne me tente pas...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :